ou


Me connecter automatiquement à chaque visite
Cacher mon statut en ligne pour cette session


  • 07/09 : Actu : Comment le PSG va jouer face à Metz
  • 05/09 : Actu : Draxler : « Je veux gagner ma place »
  • 04/09 : Actu : Avec Georgen et Callegari en Ligue des Champions
  • 02/09 : Actu : Guedes prêté à Valence (officiel)

Fair-play financier : Claudel : « Le FPF renforce les gros clubs européens »

Article rédigé le 14/10/2014 à 16h30

Article Vu 3367 fois
J'aime(0)

 

A Nyon en Suisse, l'UEFA a réuni plusieurs clubs européens dont le Paris Saint-Germain pour discuter du fair-play financier. Dans le journal 20 Minutes, un économiste du sport apporte son analyse sur le FPF.

"Ce genre de mesures ne peut donner leurs effets que sur le moyen terme. Pour l’instant, on n’en voit qu’une partie à savoir celle qui contraint principalement les nouveaux acteurs comme le PSG ou Manchester City. Même s’ils ont toujours des moyens de s’adapter, comme avec le prêt payant qui est apparu cet été. Mais ça a deux effets pervers à court terme sur lesquels l’UEFA va se pencher. Si les nouveaux riches achètent moins à d’autres clubs, ce sont ces clubs qui sont les principales victimes, par dommages collatéraux. Le marché des transferts permet une redistribution des richesses dont certains sont dépendants. L’autre problème, c’est que ce dispositif renforce en fait les clubs déjà installés (Bayern, Barcelone, Real, Manchester United, etc), les premiers entrants déjà puissants avant l’instauration du FPF. Ils le seront demain encore plus grâce au FPF qui ralentit la progression des nouveaux arrivants a expliqué Vincent Claudel. Du point de vue des nouveaux arrivants, le FPF génère effectivement ce qu’on appelle une distorsion de concurrence. Le PSG se dit: «moi je veux bien qu’on m’embête un peu, mais jusqu’ici à la fin de l’année j’ai payé toutes mes charges et tous mes impôts et je ne suis pas sûr que ce soit le cas de tout le monde». Certains clubs en Europe n’ont pas payé pas leurs charges ou leurs joueurs. Il y a eu le Salva Calcio dans les années 2000, aujourd’hui c’est le football espagnol qui a encore une dette de 500 millions d’euros envers le fisc. Pourtant, ces clubs continuent d’acheter des joueurs et de jouer des coupes d’Europe. Sans parler des dettes financières à d’autres clubs pour des transferts partiellement payés."



Article rédigé par anakin


Commentaires


Poster un commentaire ? ( pour rappel vous n'êtes actuellement pas connecté, pour s'inscrire, ou se connecter )

Les commentaires publiés n'engagent que leurs auteurs. Si vous avez remarqué une erreur dans l'article, utiliser le bouton signaler. Merci


Vous pouvez mentionnez un seul utilisateur du site en le citant en fin de commentaire grâce à @
Exemple : "Tu avais raison @martin75"


Code à insérer pour les émoticones
Smil. :) :( :d ;) :p :lol :@ :roll :8 :<3 :clap :o_o :s :love :berk :cache :carton :+1
Code :) :( :d ;) :p :lol :@ :roll :8 :<3 :clap :o_o :s :love :berk :cache :carton
:+1

  Il y a 0 commentaire

Joueur

     
Aucun joueur lié à cet article


Le match associé à l'article

     
Aucun match lié à cet article

Les matchs

im1

Domicile

Futbol Club Barcelona



-

8ème de finale de la Ligue des champions


14/02/17 à  20h45

Compte Rendu

im1

Exterieur

Futbol Club Barcelona



-

8ème de finale de la Ligue des champions


08/03/17 à  20h45

Compte Rendu

im1

Exterieur



-

de la


01/01/70 à  01h00

im1

Exterieur



-

de la


01/01/70 à  01h00

Stats

Il y a 152 visiteurs qui consultent actuellement le site !

Le record du site est de 9701
Le record du jour est de 172

Il y a 1 connectés :

Il y a actuellement 22 491 commentaires


Les actualités

Sondage