ou


Me connecter automatiquement à chaque visite
Cacher mon statut en ligne pour cette session


  • 07/09 : Actu : Comment le PSG va jouer face à Metz
  • 05/09 : Actu : Draxler : « Je veux gagner ma place »
  • 04/09 : Actu : Avec Georgen et Callegari en Ligue des Champions
  • 02/09 : Actu : Guedes prêté à Valence (officiel)

Dossiers : PSG vs BARCELONE : 3 RAISONS D’Y CROIRE !

Article rédigé le 23/03/2015 à 09h30

Article Vu 3628 fois
J'aime(0)


Croyez-vous a la qualification du PSG ?

J'y crois(33)
J'y crois pas(4)


Pour la troisième fois depuis 2012, le Paris Saint-Germain recevra le 15 Avril 2015, le FC Barcelone au Parc des Princes, pour un quart de finale de la Ligue des Champions qui s'annonce déjà épique. Les Catalans, amenés par leur trident offensif, Messi-Neymar-Saurez feront face aux rouges et bleus, qui viennent de créer un exploit retentissant en éliminant le Chelsea de Jose Mourinho à Stamford Bridge. Si les blaugrana restent clairement les favoris de ce quart de finale, les hommes de Laurent Blanc auront leur mot à dire, c'est pourquoi nous vous proposons les 3 raisons de croire à un exploit du Paris Saint-Germain.

 

1/ Parce que l’Inter(2010) et Chelsea(2012) l’ont déjà fait !

Mourinho met KO Guardiola
Battu à San Siro,  3 but à 1 au match aller, le peuple catalan voit son rêve d’un doublé historique s’envolé au Camp Nou. Appliqués et solidaires les nerrazzuri ont réussi leur pari en étouffant une fois de plus les velléités offensives des Blaugrana. Dominateurs, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic n’ont jamais été véritablement en mesure de déstabiliser le bloc tactique mis en place par Mourinho même après l’expulsion très sévère de Thiago Motta à la 28e min. 

 
La deuxième mi-temps repart sur les bases de la première mais Lucio et Samuel sont intraitables et annihilent action après action. La domination reste stérile jusqu’à la 84e min ou sur un centre millimétré de Xavi, Gérard Pique ouvre le score. Le Camp Nou pousse les actions se multiplient mais les interistes ne craquent pas à l’image d’un excellent Julio Cesare, imparable sur sa ligne. 
Le coup de sifflet finale retentit et c’est l’explosion de joie dans le kop des supporters visiteurs. L’inter renoue avec son glorieux passé avec cette finale qui se dessine après 38 ans d’attente.
 

Chelsea réalisé son plus grand exploit 
Battu 1 but a 0 au match aller, les Catalans, champions d’Europe en titre, attendent de pieds ferme une équipe de Chelsea qui a récemment limogé son entraîneur et qui éprouve de très grande difficultés en Premier League. Mène 2 - 0 après des buts de Busquets (35e min) et Iniesta (44e min), Chelsea avait vu son capitaine, John Terry logiquement expulsé à la 37e minute pour un coup de genoux sur Alexis Sanchez. Mais les londoniens n’avaient pas abdiqué et sur un service de Lampard, Ramires venait battre Valdes d’une merveille de balle piquée qui lobe le portier blaugrana, 2 – 1 à la 45e, l’heure de la révolte vient de sonner. 


Au retour des vestiaires, Chelsea, regroupé devant son but se bat héroïquement et repousse les assauts catalans. Messi, triple ballon d’or, qui a déjà vu son penalty s’écraser sur la barre de Cech (49e min), touche une nouvelle fois le poteau à la 83e minute. 
Malgré leurs efforts, les catalans n’arrivent toujours pas à trouver la faille et c’est Chelsea qui enfoncé le clou dans le temps additionnel avec un but en contre de Torres (2 – 2) à la 90e minute. Coup de tonnerre, chelsea réalise son plus grand exploit et jouera la finale, qu’il remportera face à Bayer Munich. 

 


2/ Parce que le PSG connaît bien son adversaire !

— Lɘ Tωeeταiℓℓeυя (@ahma34) 22 Mars 2015

 

15 mars 1995 : 20 ans déjà !
Un an après avoir éliminé le grand Real Madrid, le Paris SG reçoit en quart de finale de la Ligue des Champions le FC Barcelone. Le match aller se déroule au Camp Nous et les parisiens parviennent à décrocher un bon match nul (1 – 1) après une égalisation de l’incontournable George Weah. Au match retour, les statistiques sont du coté du PSG, qui a 76 % de chance de se qualifier. La campagne quasi-parfaite des parisiens est desormais menacée lorsque qu'ils  sont menés 0-1 face à une équipe qui joue la défense. Paris va alors réaliser l’une des rencontres les plus marquantes de son histoire européenne : Raí, sur corner, puis Guérin permettent aux hommes de Luis Fernandez de renverser le match, et d’atteindre pour la troisième fois consécutive une demi-finale de coupe d’Europe. 
Malgré l’élimination au tour suivant face au grand Milan AC, Paris a changé de dimension, et se qualifiera encore deux fois pour les demi-finales lors des deux saisons suivantes, pour un titre et une finale perdue. 

Bientot un classique !
L'affiche Paris SG – FC Barcelone est en passe de devenir un marronnier de cette Ligue des champions. Les deux clubs ne se quittent plus depuis 2012Le PSG trouve une nouvelle fois le Barça sur sa route. En 2013, Paris, éliminé sans perdre, n'était vraiment pas passé loin et cela doit lui donner de l'espoir. Au match aller au Parc des Princes, les deux équipes s'étaient séparées sur un match nul 2-2. Et au match retour au Camp Nou, Pastore avait ouvert le score et Paris avait cru à l'exploit jusqu'à l'égalisation de Pedro (1-1). 
Cette saison, les deux équipes avaient déjà eu l’occasion de se jauger en phase de poule et les débats furent équilibrés puisque chacune avait remporté un match. A l’aller, au Parc des Princes, le PSG sans Zlatan Ibrahimovic s’était imposé 3 - 2 grâce à des buts de David Luiz, Marco Verratti et Blaise Matuidi. Une victoire significative puisque les hommes de Laurent Blanc font subir aux Catalans leur première défaite et leurs premiers buts encaissés de la saison.. 

3/ Parce que le foot réserve bien des surprises ! 

Bien que le FC Barcelone retrouve le niveau qui a longtemps fait sa reputation, l'équipe de Luis Enrique a des moments d'égarement sur le plan défensif et le PSG a largement les moyens d’en profiter pour franchir ce tour. Sur le papier les catalans sont favoris, mais le Paris Saint-Germain vendra cher sa peau. Sa dernière sortie européenne contre Chelsea à Stamford Bridge prouve qu'avec du coeur et un moral d'acier, qui pousse à ne jamais abdiquer, il est vraiment capable de tout. 

Outre la motivation  et l’abnegation qu’auront les parisiens, la formation de Luis Enrique présente des failles. Comme le soulignait So foot, le point faible du FC Barcelone demeure sa défense qui ne dégage pas beaucoup de sérénité à l’image de Marc-André ter Stegen. Constamment aligné en Ligue des champions, dans le cadre du turnover des gardiens instauré par Luis Enrique, l'Allemand, bien que décisif en huitièmes sur le penalty d'Agüero, semble être le moins serein des onze alignés sur la pelouse. Une boulette, ou une sortie aux fraises, comme celle qui avait amené au but de Marco Verratti au Parc des Princes est fort probable. 

 

Même si le Barça venait a obtenir un resultat positif au Parc des Princes, la récente prestation de Schalke 04 sur la pelouse de Bernabeu (victoire des allemands 4-3), démontre que le football ne suit pas forcément une logique déjà établie. Vainqueurs 2-0 en Allemagne, les champions d’Europe en titre devaient facilement composté leur billet pour les quarts de finale. Mais ce fut une rencontre surprenante et completement fou.

Et les exploits europeens, le PSG en a réalisé PSG plus d’un. Si les plus jeunes gardent en mémoire l’inoubliable soirée face à chelsea à Stamford Bridge, les anciens se souviennent du 18 mars 1993. Le PSG va écrire la première belle page européenne de son histoire. Après un match aller perdu dans la capitale espagnole (1-3), les parisiens attendent de pieds ferme les merengues. Avec un parc des Princes bouillant et plein a craquer, l’eternel Georges Weah a la receptiondun corner, ouvre le score à la 35e minute, David Ginola à la 82e double la mise avant que Valdo déboîte Ricardi Rocha sur deux feintes et porte le score à 3-0. C'est réglé, le PSG est qualifié. C'était compter sans le but du Chilien Zamorano, à la 94e, qui envoie les deux équipes en prolongation. C'est à ce moment précis que le divin s'en est mêlé. 95e, dernier coup franc de Valdo, Kombouaré monte et fouette la balle dans les ficelles. Explosion collective. Le PSG se qualifie pour sa première demi-finale européenne. 

 

 

Le Top des declarations 
Laurent Blanc : « Ce n’est pas un tirage satisfaisant pour Paris mais je ne suis pas sûr que Barcelone pense que Paris est un très bon tirage pour lui non plus. Maintenant, il faudra bien se préparer et on le sera. On croit qu’on peut faire quelque chose, croyez-moi. » 


Luis Enrique : « En éliminant Chelsea, le PSG a montré qu’il était un candidat à la victoire finale. C’est un adversaire très dangereux que nous respectons. Nous avons pu nous en rendre compte en phase de groupes avec une défaite et une victoire » 


Zlatan Ibrahimovic : « Nous avons eu deux superbes matches face à Chelsea, il y en a deux autres superbes qui nous attendent face à Barcelone. Si on veut gagner la Ligue des champions, on doit affronter les meilleures équipes et les meilleurs joueurs. Je pense que nous serons prêts et que nous allons aimer jouer ces deux matches » 

 



Article rédigé par Ahma34


Commentaires


Poster un commentaire ? ( pour rappel vous n'êtes actuellement pas connecté, pour s'inscrire, ou se connecter )

Les commentaires publiés n'engagent que leurs auteurs. Si vous avez remarqué une erreur dans l'article, utiliser le bouton signaler. Merci


Vous pouvez mentionnez un seul utilisateur du site en le citant en fin de commentaire grâce à @
Exemple : "Tu avais raison @martin75"


Code à insérer pour les émoticones
Smil. :) :( :d ;) :p :lol :@ :roll :8 :<3 :clap :o_o :s :love :berk :cache :carton :+1
Code :) :( :d ;) :p :lol :@ :roll :8 :<3 :clap :o_o :s :love :berk :cache :carton
:+1

  Il y a 0 commentaire

Joueur

Ibrahimovic Zlatan
Natio : Suédoise
Attaquant (10)
Au club depuis : 01/07/2016
Âge : 36 ans (03/10/1981)
Vous aimez(7)
Vendredi 01/07
- Journalistes-Opinion
0 Com.
Vendredi 01/07
- Anciens
0 Com.
Jeudi 30/06
- Actu
0 Com.
Jeudi 23/06
- Actu
0 Com.
Hier
- Actu
0 Com.
Mercredi 15/06
- Actu
0 Com.
rss
Pastore Javier
Natio : Argentine | Italienne
Milieu offensif (10)
Au club depuis : 06/08/2011
Âge : 28 ans (20/06/1989)
Vous aimez(3)
Aujourd'hui
- Compte-rendu
0 Com.
Lundi 25/07
- Actu
0 Com.
Hier
- Actu
0 Com.
Lundi 20/06
- Actu
0 Com.
Mercredi 15/06
- Sélection
0 Com.
Mercredi 27/04
- Réactions
0 Com.
rss
Verratti Marco
Natio : Italienne
Milieu défensif (6)
Au club depuis : 18/07/2012
Âge : 24 ans (06/11/1992)
Vous aimez(5)
David Luiz
Natio : Brésilienne
Défenseur central
Au club depuis : 31/08/2016
Âge : 30 ans (22/04/1987)
Vous aimez(2)
Lundi 05/09
- Actu
0 Com.
Jeudi 01/09
- Actu
0 Com.
Jeudi 01/09
- Journalistes-Opinion
0 Com.
Jeudi 01/09
- Actu
0 Com.
Mercredi 31/08
- Transferts
0 Com.
Mercredi 31/08
- Transferts
0 Com.
rss

Le match associé à l'article

     
Aucun match lié à cet article

Les matchs

im1

Domicile

Futbol Club Barcelona



-

8ème de finale de la Ligue des champions


14/02/17 à  20h45

Compte Rendu

im1

Exterieur

Futbol Club Barcelona



-

8ème de finale de la Ligue des champions


08/03/17 à  20h45

Compte Rendu

im1

Exterieur



-

de la


01/01/70 à  01h00

im1

Exterieur



-

de la


01/01/70 à  01h00

Stats

Il y a 160 visiteurs qui consultent actuellement le site !

Le record du site est de 9701
Le record du jour est de 177

Il y a 1 connectés :

Il y a actuellement 22 491 commentaires


Les actualités

Sondage