ou


Me connecter automatiquement à chaque visite
Cacher mon statut en ligne pour cette session


  • 07/09 : Actu : Comment le PSG va jouer face à Metz
  • 05/09 : Actu : Draxler : « Je veux gagner ma place »
  • 04/09 : Actu : Avec Georgen et Callegari en Ligue des Champions
  • 02/09 : Actu : Guedes prêté à Valence (officiel)

Dossiers : Trapp, Stambouli, Di Maria : menace au dessus de la jeunesse parisienne ?

Article rédigé le 26/08/2015 à 23h24

Article Vu 3594 fois
J'aime(0)

 

Alors que certains internationaux comme Pastore ou Lavezzi sont en pleine préparation, que d’autres, tel Ibrahimovic, sont blessés et que les recrues estivales ne se sont pas encore acclimatées au jeu prôné par Laurent Blanc, la jeunesse parisienne a su profiter de ce laps de temps pour s’exprimer et montrer son talent. 

Avec une pré-saison remplie de succès aux Etats-Unis, le Trophée des Champions remporté aisément face à Lyon et trois victoires successives en championnat, le PSG a démarré sa saison pied au plancher.  Paris vient d’ailleurs de battre le record du club de victoires consécutives en championnat (12, série en cours) et n’avait plus connu tel démarrage en Ligue 1 depuis 2005.

Malheureusement, et comme c’est d’ailleurs très souvent le cas du côté de la capitale, rare sont les jeunes issus du centre de formation à avoir une réelle chance de porter le maillot rouge et bleu une fois le mois d’août écoulé. Le discours des dirigeants du PSG depuis l’arrivée de QSI est pourtant tout autre : trouver la nouvelle perle mondiale, « le nouveau Messi » et si possible, à moindre coût. Alors pourquoi entraver la progression des talents issus de l’Ile-de-France, vivier on ne peut plus dense en Europe ?

En recrutant Trapp, Stambouli et Di Maria, trois joueurs capables d’évoluer à peu près n’importe où sur le terrain (exception faite au poste de latéral), le PSG a comblé ses départs et s’est même renforcé. Certains postes ne sont plus doublés mais triplés. Le rêve de Ligue des Champions doit bien se réaliser à court terme et chaque été depuis 2011 nous le confirme. Il est donc peu probable de revoir Augustin, Kimpembé ou Nkunku régulièrement en équipe première. Pour d’autres, l’avenir s’est même obscurcit pour quelques années.

Areola et l’hypothétique poste de n°1

Formé au club, Alphonse Aréola est présenté depuis longtemps comme l’avenir du club au poste de gardien de but. Pour parfaire son expérience, Nasser El Khelaifi a prêté le Francilien à Lens, puis à Bastia l’année dernière. Il s’est ainsi fait remarquer et fera les beaux jours de Villarreal en 2015/2016, en Liga comme en League Europa. Un très beau challenge. Avec la grave blessure d’Asenjo, habituel titulaire du poste, le champion du monde des moins de 20 ans est assuré d’avoir un temps de jeu important, dans un top championnat. Il y affrontera les deux meilleurs joueurs du monde et la planète football sera là pour observer, constater, analyser.

Cependant, ceci ne lui ouvrira pas automatiquement les portes du Parc des Princes. En recrutant Kevin Trapp pour 9 millions d’euros et en lui offrant un salaire avoisinant les 5 millions d’euros, le PSG ne compte pas sur le portier allemand pour cirer le banc de touche. D’autant plus si le potentiel repéré en lui se confirme (rappelons qu’il a été élu 4ème meilleur gardien de Bundesliga l’année dernière, devançant un certain Neuer). Plus embêtant pour Aréola, Trapp n’a que 25 ans, deux ans de plus que le jeune Français. Il représente donc tout autant le présent que l’avenir. S’il souhaite un jour porter les couleurs de son club formateur, Aréola doit réaliser une saison parfaite en championnat comme en coupe d’Europe. Son objectif doit être celui de devenir un élément incontournable de Villarreal, un dernier rempart infranchissable. Il pourrait ainsi espérer reproduire la trajectoire empruntée, quelques années plus tôt, par Thibaut Courtois.

Kimpembé et Nkunku : barrés par Stambouli

Presnel Kimpembé fait partie de ses joueurs qui ont su tirer leur épingle du jeu cet été. Titulaire à trois reprises (contre le Wiener SK, le Benfica Lisbonne et la Fiorentina), le natif de Beaumont-sur-Oise, a réussi ses tests, accompagné de Serge Aurier en défense centrale. Toujours soucieux de relancer proprement, sans prendre énormément de risques, les supporters parisiens ont découvert le jeune Kimpembé en mai dernier, lors du dernier match officiel de Zoumana Camara. Pour les plus assidus de l’Equipe de France, c’est au cours du dernier Tournoi de Toulon, remporté par les Bleuets, qu’il a fait grosse impression. Et c’est à ce moment que son nom a été évoqué en tant que possible quatrième défenseur central pour la saison à venir derrière les incontournables Thiago Silva, David Luiz et Marquinhos.  

Christopher Nkunku, quant à lui, est sorti du chapeau de Laurent Blanc cet été. A peine âgé de 17 ans et inconnu au bataillon, il a fait preuve de beaucoup d’audace dans son jeu, n’hésitant pas à s’intercaler entre les lignes adverses et à se porter vers l’avant. Au sortir du match contre Benfica, Laurent Blanc en personne soulignait la bonne prestation de son joueur : « L’équipe était très jeune et j’ai été agréablement surpris par le jeu produit, d’autant que l’on est en plein phase de préparation. Nkunku, au milieu de terrain par exemple, a été bon. Ces jeunes, entourés de quelques joueurs expérimentés comme Maxwell et Aurier, se sont mis au niveau ». Nkunku a cependant pas mal de retard par rapport à Augustin ou Kimpembé. Il découvre le groupe professionnel cette année seulement et son gabarit n’est pas des plus robustes. Mais côtoyer Marco Verratti au quotidien pourrait inspirer l’ancien de Fontainebleau et l’INF Clairefontaine.

Ces deux jeunes joueurs risquent néanmoins de travailler leurs gammes du côté de la CFA cette saison. En comblant le départ de Cabaye avec l’arrivée de Benjamin Stambouli, le PSG s’est offert un joueur polyvalent, au profil plus varié et capable d’évoluer aussi bien en sentinelle qu’en défense centrale. Le natif de Marseille, encore jamais sélectionné chez les Bleus, est prédestiné au rôle de doublure de luxe. Il est bien décidé à grappiller du temps de jeu, quel que soit le poste ou la mission à remplir. Malgré un prix d’achat peu élevé, le contrat de l’ex-montpelliérain court jusqu’en 2020 et il devrait avoir régulièrement droit à un temps de jeu conséquent. Par ailleurs, les repositionnements possibles de Di Maria au milieu (on se rappelle de son rendement lors de la conquête de la dixième Ligue des Champions du Real Madrid) et d’Aurier en défense centrale offrent des solutions de repli à Laurent Blanc. Et malheureusement, cela devrait s’effectuer au détriment des deux jeunes pousses parisiennes. 

Augustin et l’attaque diabolique du PSG

Jean-Kévin Augustin est la nouvelle pépite de l’attaque parisienne. Auteur de cinq réalisations lors des quatre matches amicaux auxquels il a participé, le jeune attaquant a su montrer ses qualités, sûrement un peu plus que les autres. On l’a vu jouer de son corps pour se créer des espaces, faire des appels en profondeur, frapper avec précision en dehors de la surface ou encore finir ses actions instinctivement, en une touche de balle. On comprend mieux comment il a obtenu le Titi d’or 2014 du PSG  (titre honorifique décerné au meilleur espoir du club) et pourquoi deux ans durant, il a glané le titre de meilleur buteur de la Ligue de la Jeunesse, équivalent de la fameuse Ligue des Champions pour les moins de 19 ans. Apothéose de ce début de saison réussi, Augustin était titulaire dimanche soir contre Ajaccio. Il est vrai que Lavezzi et Pastore sont encore en cours de préparation, mais ce pur jus du centre de formation du PSG ne l’avait pas volé.   

On se mettrait donc à rêver de voir enfin une perle éclore et prendre régulièrement place dans le onze de Laurent Blanc. Cet espoir pourrait se concrétiser avec le départ de Jean-Christophe Bahebeck pour l’AS Saint-Etienne, autre numéro 9 formé au club, capable d’évoluer sur l’aile et qui n’aura jamais su démontrer son talent. Si Augustin veut réussir au Parc, il ne devra pas suivre l’exemple de son aîné (3 buts inscrits en 24 apparitions l’année dernière) et se montrer prolifique.

Cependant, il serait bien naïf d’être trop optimiste pour Jean-Kevin Augustin. Le PSG s’est offert, début août, le renfort de poids dont il rêve depuis 2 ans : Angel Di Maria. Inutile de présenter celui qui a coûté 63 millions d’euros à la capitale et tout le bien qu’il apportera au club. L’international argentin est connu pour ses qualités d’ailier : vitesse, volume de jeu, capacité d’élimination et qualité de centre. Le nouveau numéro 11 du PSG a ainsi délivré 48 passes décisives depuis 2011/2012, le troisième meilleur total en Europe avec l’inévitable Messi et Fabregas. Mais plus que Di Maria, c’est le nombre impressionnant de joueurs à vocation offensive que possède le PSG qui peut effrayer Augustin. On en dénombre six, tous internationaux. Les uns seront titulaires et incontournables (Ibrahimovic, Cavani et Di Maria donc), d’autres ont réussi une saison pleine (Pastore), certains ont été coupés dans leur élan pour cause de blessure (Lucas) et les derniers veulent retrouver un statut perdu (Lavezzi). On se demande déjà comment Laurent Blanc réussira à faire cohabiter tous ces égos tout en offrant un temps de jeu suffisant à chacun.

Jean-Kevin Augustin passera certainement après les stars du PSG. Il devra absolument faire fructifier la moindre minute passée sur le terrain et éviter de traverser le match en tant que « jeune joueur à qui on offre un peu d’expérience à la 89ème minute de jeu ». Malheureusement, son baptême en Ligue 1, lors de la deuxième journée face à Ajaccio, n’a pas été probant.   



Article rédigé par dubamax


Commentaires


Poster un commentaire ? ( pour rappel vous n'êtes actuellement pas connecté, pour s'inscrire, ou se connecter )

Les commentaires publiés n'engagent que leurs auteurs. Si vous avez remarqué une erreur dans l'article, utiliser le bouton signaler. Merci


Vous pouvez mentionnez un seul utilisateur du site en le citant en fin de commentaire grâce à @
Exemple : "Tu avais raison @martin75"


Code à insérer pour les émoticones
Smil. :) :( :d ;) :p :lol :@ :roll :8 :<3 :clap :o_o :s :love :berk :cache :carton :+1
Code :) :( :d ;) :p :lol :@ :roll :8 :<3 :clap :o_o :s :love :berk :cache :carton
:+1

  Il y a 0 commentaire

Joueur

Augustin Jean-Kévin
Natio : Française
Attaquant (29)
Au club depuis : 30/06/2009
Âge : 20 ans (16/06/1997)
J'aime(0)
Kimpembe Presnel
Natio : Française / Congolaise
Défenseur central (3)
Au club depuis : 01/07/2009
Âge : 22 ans (14/08/1995)
J'aime(0)
Dimanche 06/11
- Actu
0 Com.
Jeudi 17/03
- Transferts
0 Com.
Dimanche 10/01
- Actu
0 Com.
Jeudi 12/11
- EDF
0 Com.
Jeudi 29/10
- Conf
0 Com.
Jeudi 27/08
- Sélection
0 Com.
rss
Aréola Alphonse
Natio : Française
Gardien (16)
Au club depuis : 03/07/2009
Âge : 24 ans (27/02/1993)
Vous aimez(1)

Le match associé à l'article

     
Aucun match lié à cet article

Les matchs

im1

Domicile

Futbol Club Barcelona



-

8ème de finale de la Ligue des champions


14/02/17 à  20h45

Compte Rendu

im1

Exterieur

Futbol Club Barcelona



-

8ème de finale de la Ligue des champions


08/03/17 à  20h45

Compte Rendu

im1

Exterieur



-

de la


01/01/70 à  01h00

im1

Exterieur



-

de la


01/01/70 à  01h00

Stats

Il y a 142 visiteurs qui consultent actuellement le site !

Le record du site est de 9701
Le record du jour est de 177

Il y a 1 connectés :

Il y a actuellement 22 491 commentaires


Les actualités

Sondage