ou


Me connecter automatiquement à chaque visite
Cacher mon statut en ligne pour cette session


  • 07/09 : Actu : Comment le PSG va jouer face à Metz
  • 05/09 : Actu : Draxler : « Je veux gagner ma place »
  • 04/09 : Actu : Avec Georgen et Callegari en Ligue des Champions
  • 02/09 : Actu : Guedes prêté à Valence (officiel)

Compte-rendu : Le règne sans partage du PSG en ligue 1 continue ...

Article rédigé le 14/12/2015 à 02h52

Article Vu 3464 fois
J'aime(0)

 

Le Paris-Saint-Germain s'est largement imposé face à l'Olympique Lyonnais sur le score de 5 buts à 1 pour le compte de la 17ème journée, confortant ainsi son incontestable domination sur le championnat de France...


Face à un adversaire diminué et privé de ses titulaires (C.Jallet, N.Fekir ou encore A.Lacazette, entre autres), Laurent Blanc aligne une équipe type avec un 4-3-3 classique, seul l'Italien M.Verratti (sur le banc, en voie de reprise) est remplacé par A.Rabiot.
Très rapidement, l'équipe parisienne prend le jeu à son compte et ouvre le score dès la 10' par son attaquant Z.Ibrahimovic, auteur d'une reprise de volée à bout portant sur un long ballon de T.Silva. Les joueurs de la capitale ne semblent pas rassasiés et se mettre à l'abri constitue la nouvelle priorité. Ainsi, à la 16', sur un coup franc excentré côté gauche remarquablement tiré par l'Argentin A.Di Maria, S.Aurier coupe la trajectoire de la tête : l'écart est creusé, le PSG mène déjà 2-0. Au passage, Lyon ne s'est toujours pas montré dangereux et fait preuve d'une faiblesse certaine dans le pressing (s'il existe) et dans l'aspect défensif.


Néanmoins, sur une mouvement collectif des Gones assez anodin, J.Ferri déclenche une frappe plein axe aux 20 mètres contrée par T.Silva, le portier parisien est avancé et ne parvient pas à capter (ou boxer ?) le ballon qui termine sa course dans la cage parisienne : 2-1. Il convient de s'arrêter sur cette action.
K.Trapp est un bon gardien, auteur d'un début de saison plutôt correct, son jeu aérien, ses réflexes sont intéressants et sa qualité technique balle au pied n'est pas à négliger dans la 1ère relance. Toutefois, après Brodeaux (2-2) et Madrid (0-1), le portier allemand réalise une nouvelle erreur qui coûte un but. Alors certes, on peut rire de ses bévues comme l'a fait le public du Parc sur ses prises de balle dans la continuité de la rencontre, il n'empêche que ses errements défensifs peuvent quelque peu déconcerter voire inquiéter. Ainsi, dans le money-time au Printemps prochain, lorsque le PSG affrontera de grosses écuries européennes (8èmes de finale de la C1 et mieux en fonction d'une éventuelle qualification), soyons honnêtes : ses étourderies ne passeront en aucun cas. K.Trapp doit faire preuve de davantage de concentration et d'attention, cet aspect semble fondamental si le PSG veut mieux faire que les précédentes saisons en Champions's League. 
Par la suite, les joueurs lyonnais prennent peu à peu confiance, sortent davantage et on sent un Paris moins serein qu'à l'accoutumée. La mi-temps est finalement sifflée. Mis à part la faute de main du gardien parisien, le PSG est dominateur mais doit se remobiliser sous peine de se faire rejoindre au score ... ce qui serait dommageable compte tenu de sa supériorité indéniable.

 

Les 22 acteurs reviennent sur la pelouse, aucun changement. Les débats sont plus équilibrés, les joueurs parisiens semblent agacés à l'image de D.Luiz et de T.Motta, coupables de fautes récurrentes. A côté la capacité offensive francilienne peut faire mouche à chaque occasion (48' tir puissant de Di Maria, 55' tête de D.Luiz sur corner non-cadrée) mais les Lyonnais peuvent toujours revenir dans la partie. Le moment est alors parfaitement choisi par E.Cavani pour creuser l'écart (61') et inscrire son 10ème but de la saison en championnat. Sur un bon travail côté gauche de Di Maria, l'Uruguayen trompe A.Lopes d'une reprise placée petit filet opposé, imparable, 3-1. S'ensuit alors une période de domination intense des joueurs parisiens jusqu'à la fin du match, nettement au-dessus de leurs homologuqes lyonnais ce dimanche soir, que ce soit techniquement, tactiquement et physiquement. Sur un pénalty litigieux sifflé à la 77', l'attaquant suédois ne se fait pas prier et trompe le portier portugais avant que Lucas (entré en jeu à la place de B.Matuidi à la 82') n'aggrave l'écart sur une belle frappe puissante et ajustée, le confortant dans son rôle de "super remplaçant".
Le score final est sifflé sur cette large victoire parisienne 5 buts à 1, seul l'erreur de K.Trapp constitue le point noir de la soirée. On notera également la très bonne prestation d'A.Di Maria, auteur de 3 passes décisives. L'Argentin semble de mieux en mieux se fondre dans son nouveau collectif. Sa capacité à créer, accélerer le jeu et ouvrir des brèches constituent des atouts indéniables, d'ailleurs on peut se demander s'il ne serait pas plus efficace en tant que meneur de jeu, davantage dans l'axe donc... S.Aurier a aussi réalisé un très bon match, le rugueux défenseur ivoirien est solide, enchaînant les bonnes prestations, c'est positif !

 

En conclusion, on le savait déjà mais le PSG est vraiment au-dessus cette année, son adversaire du soir -2ème de l'exercice précédent- peut en témoigner (malgré une crise latente). Il y a bel un bien dans ce championnat le PSG et les autres... 

 



Article rédigé par xc94


Commentaires


Poster un commentaire ? ( pour rappel vous n'êtes actuellement pas connecté, pour s'inscrire, ou se connecter )

Les commentaires publiés n'engagent que leurs auteurs. Si vous avez remarqué une erreur dans l'article, utiliser le bouton signaler. Merci


Vous pouvez mentionnez un seul utilisateur du site en le citant en fin de commentaire grâce à @
Exemple : "Tu avais raison @martin75"


Code à insérer pour les émoticones
Smil. :) :( :d ;) :p :lol :@ :roll :8 :<3 :clap :o_o :s :love :berk :cache :carton :+1
Code :) :( :d ;) :p :lol :@ :roll :8 :<3 :clap :o_o :s :love :berk :cache :carton
:+1

  Il y a 0 commentaire

Joueur

Trapp Kevin
Natio : Allemande
Gardien (1)
Au club depuis : 09/07/2015
Âge : 27 ans (09/07/1990)
Vous aimez(1)
Ibrahimovic Zlatan
Natio : Suédoise
Attaquant (10)
Au club depuis : 01/07/2016
Âge : 36 ans (03/10/1981)
Vous aimez(7)
Vendredi 01/07
- Journalistes-Opinion
0 Com.
Vendredi 01/07
- Anciens
0 Com.
Jeudi 30/06
- Actu
0 Com.
Aujourd'hui
- Actu
0 Com.
Mardi 21/06
- Actu
0 Com.
Mercredi 15/06
- Actu
0 Com.
rss

Le match associé à l'article

     
Aucun match lié à cet article

Les matchs

im1

Domicile

Futbol Club Barcelona



-

8ème de finale de la Ligue des champions


14/02/17 à  20h45

Compte Rendu

im1

Exterieur

Futbol Club Barcelona



-

8ème de finale de la Ligue des champions


08/03/17 à  20h45

Compte Rendu

im1

Exterieur



-

de la


01/01/70 à  01h00

im1

Exterieur



-

de la


01/01/70 à  01h00

Stats

Il y a 141 visiteurs qui consultent actuellement le site !

Le record du site est de 9701
Le record du jour est de 146

Il y a 1 connectés :

Il y a actuellement 22 491 commentaires


Les actualités

Sondage